Les élus des Chambres de Métiers et de l’Artisanat interpellent les futurs députés !

Durant toute la campagne présidentielle, le réseau des chambres de métiers s’est engagé aux côtés de son candidat virtuel Camille Lartisan pour positionner l’artisanat au cœur des débats. Une démarche que le réseau entend faire perdurer en vue des élections législatives avec des propositions concrètes à faire valoir auprès des candidats.

Par l’intermédiaire des élus du réseau des CMA, Camille Lartisan poursuivra ses prises de parole sur tout le territoire et s’entretiendra avec les futurs députés pour porter la voix des entreprises artisanales en s’appuyant sur des propositions concrètes à faire valoir auprès des candidats ; des propositions qui démontrent combien le réseau des CMA est expert dans l’accompagnement des entreprises artisanales.

Pour intensifier sa relation de proximité et améliorer la qualité des prestations fournies aux entreprises artisanales, le réseau est engagé dans une démarche de modernisation. Or, le détournement de ses ressources fiscales ne lui permet pas d’assumer pleinement ses missions au service du développement des entreprises et de la formation des jeunes. « Le réseau ne coûte pas cher eu égard à son apport, tant au service de l’Etat pour ce qui est de ses fonctions régaliennes qu’aux artisans pour les politiques que nous initions » rappelle Bernard Stalter, président de l’APCMA.

L’ensemble des CMA ont transmis un questionnaire de douze questions à tous les candidats aux législatives pour recueillir leur engagement et s’assurer de leur soutien au secteur. Parce qu’il est essentiel que celles et ceux qui voteront les lois au Parlement se positionnent clairement sur les thématiques liées à l’artisanat !

Télécharger ici le Livre-blanc “21 outils pour l’artisanat du 21e siècle”

Télécharger ici le Quizz de 12 questions envoyées au candidats députés.

Pour plus d’informations, contactez-nous :

Service communication : Johanne BRUNET – johanne.brunet[at]artisanat-aquitaine.fr – 05 56 999 136

 

Voici les réponses des candidats aux législatives :

 

Yves Foulon, candidat sur la 8ème circonscription de la Gironde.

Pour faire suite à votre envoi du Quizz, je vous prie de bien vouloir trouver les réponses d’Yves Foulon, Député-Maire d’Arcachon et candidat sur la 8ème circonscription de la Gironde.

Xavier De Jaeger candidat Parti du Vote Blanc dans la 9eme circonscription de Gironde.
Le programme du PARTI DU VOTE BLANC (PVB) consiste notamment et outre la reconnaissance réelle du vote blanc en tant que suffrage exprimé, en la création d’une plateforme numérique permettant à l’ensemble des électeurs de la circonscription de proposer, d’instruire et de voter les lois. Le Député servant d’informateur et de relais de la population en votant à l’assemblée ce qu’ont décidé les électeurs.
Il appartient donc à la population de juger de l’aspect prioritaire de ces sujets.
Cordialement,

Catherine BOMPARD candidate du Parti Citoyen Pour les animaux, dans la 7ème circonscription de l’Essonne

Bonjour, nous sommes désolés de ne pas pouvoir répondre à votre questionnaire, nous traitons uniquement des questions sur la condition animale.

Bien cordialement.

Brigitte Allain, candidate pour EELV

Brigitte Allain vous remercie de la confiance que vous lui portez en lui soumettant votre questionnaire.
Malgré toute la pertinence de vos actions et de vos propositions, vous savez probablement qu’une campagne électorale requière une énergie et une disponibilité de chaque instant. C’est pourquoi, il est difficile  de répondre aux nombreuses demandes de questionnaires, dans ce temps imparti.
Aussi je vous propose de vous donner rendez-vous après les élections.
Madame Allain, s’il elle est réélue, sera très heureuse de reprendre avec vous ce dialogue qu’elle juge indissociable de sa fonction de parlementaire.
Comme durant tout son mandat, elle reste à l’écoute et à la disposition de toutes les structures. Merci d’avance pour votre compréhension.

Hubert Laporte, candidat du parti UDI-LR, dans la 4ème circonscription de la Gironde.

Voici les réponses de M. Laporte.