Frédéric Bruyère est le 40 000e artisan de Gironde !

En mai dernier, Frédéric Bruyère s’est déclaré à la chambre de métiers et de l’artisanat (CMAI 33) afin d’ouvrir la première conserverie de thon du Cap Ferret, faisant de son entreprise la 40 000e inscrite du département, après une hausse exponentielle des inscriptions ces dernières années (+2,8 % depuis cinq ans). Pour ce projet atypique, il a pu profiter de l’accompagnement des conseillers de la CMAI 33.

Ancien cadre commercial d’imprimerie, Frédéric Bruyère a également exercé dans le bâtiment avant de décider en 2018 de lancer la Conserverie des Pins, à Lège-Cap-Ferret. La CMAI 33 l’accompagne depuis les prémices de son projet, en vue d’une ouverture et des premières commercialisations en juillet 2019. Il raconte : « Après un parcours professionnel atypique, et sans diplôme particulier, ma passion de la pêche m’a amené à lancer la 1re conserverie de thon du Cap Ferret. L’idée est de s’approvisionner auprès des pêcheurs locaux, puisque le thon n’est plus menacé dans la région, afin de le commercialiser sur les marchés, auprès des restaurateurs et du grand public. Mon engouement, presque obsessionnel, pour ce poisson, les nouvelles techniques de pêches raisonnées et mon savoir-faire artisanal m’ont convaincu que je devais parier sur cette reconversion professionnelle. Mais ce n’est que grâce à l’accompagnement de la CMAI que j’ai pu retravailler mon projet, afin d’en faire une entreprise viable sur le long terme. Sans cet appui, mon savoir-faire artisanal n’aurait pas été suffisant pour mener à bien ce projet. Avant de me lancer dans cette aventure, je n’avais pas conscience de tout ce que la CMAI pouvait m’apporter en matière de business plan, de fiscalité, de conseils juridiques… Je fais appel à eux pour mon lancement mais également sur le long terme, puisqu’ils m’ont par exemple proposé de participer à Exp’hotel, qui sera un moyen pour moi d’aller prospecter directement les professionnels de la restauration… »

Une reconversion professionnelle réussie grâce à l’accompagnement de la CMAI.