Un nouveau relais de communication est proposé aux entreprises artisanales de Gironde. Une mission honorifique qui revient aux Ambassadeurs de l’Artisanat, intronisés ce mois-ci.

Avec plus de 11 000 km2, la Gironde est le plus vaste département de France métropolitaine, où sont rassemblées près de 36 000 entreprises artisanales.
Alors pour répondre à l’ensemble des besoins et des attentes des artisans de tous les territoires, la Chambre de métiers et de l’artisanat Gironde (CMAI 33) a tenu à mettre en place un réseau d’ambassadeurs, afin de travailler main dans la main aux côtés des 25 élus de la Chambre.
Ce sont donc 30 ambassadeurs, volontaires et engagés, qui représenteront les métiers de l’artisanat de Gironde.
Leur mission sera d’aider les élus de la Chambre de métiers à relayer leurs initiatives sur le terrain et de les informer
des besoins, des problèmes, des réussites et des événements qui concernent l’artisanat sur le territoire de leur communauté de commune.

Une connexion à double sens entre leurs pairs et la CMAI 33, qui s’engage de son côté à impliquer et soutenir les artisans dans cette nouvelle façon d’échanger.
« Avec la CMAI 33, nous avons cet objectif commun de défendre de vraies valeurs et notre savoir-faire. Il y a un vrai besoin de corrélation entre nos métiers alors représenter ce lien avec la Chambre est pour moi essentiel. Le fait de générer les forces de l’artisanat en étant unis, contribuera à préserver le patrimoine et proposer une transmission aux plus jeunes », explique Sandrine Gondolo, artisan confiturière, fondatrice de « Confitures & Gourmandises » à Préchac et nouvelle ambassadrice.

Une communication numérique plus active

En s’adressant aux jeunes, mais aussi aux plus anciens, la CMAI 33 affiche sa volonté de mettre en avant l’artisanat sur ses territoires, et grâce à ce réseau d’ambassadeurs, une communication plus directe entre ses acteurs locaux.
Pour Jordan Bac, artisan chocolatier à Saint-Laurent du Médoc, cela va de pair avec la transition numérique. « Il faut qu’on soit dans l’air du temps. Bien sûr sans dénigrer l’ancienne génération au savoir-faire indéniable, mais il faut moderniser et dynamiser l’image de l’artisanat en France, et la CMAI 33 nous donne les clés pour y participer », confirme-t-il.
Alors pour ne pas se faire distancer face aux innovations technologiques, il devient nécessaire de s’intéresser et de se former à cette communication numérique, à commencer par l’utilisation des réseaux sociaux. « On a tous acquis un savoir-faire, mais il faut maintenant acquérir le faire-savoir ! », résume Franck Tressens, fondateur de « l’Atelier Ephtée » à Cenon. Fiers de leurs métiers et de leur histoire, les artisans, à travers leurs ambassadeurs, contribuent ainsi à changer le regard sur l’artisanat.

Retrouvez les photos de la Soirée d’Intronisation

Crédit photo: Sophie PAWLAK

Retrouvez les Portraits des Ambassadeurs de l’Artisanat

Crédit photo: Sophie PAWLAK