Salon Ob’Art: inscrivez-vous en tant qu’exposant!

11ème édition du Salon Ob’Art – Bordeaux

Le Salon Ob’Art Bordeaux est un événement annuel qui invite le public à découvrir le talent et l’audace créative des artisans d’art. La sélection des exposants est faite par un jury de professionnels garantissant la qualité de l’ensemble des œuvres exposées dans le respect des savoir-faire Métiers d’Art.
Pendant 3 jours, les artisans d’art feront découvrir des pièces uniques et/ou des petites séries, faites main, réalisées dans leurs ateliers.
Des démonstrations et des ateliers sont organisés chaque année afin de faire connaître l’excellence des savoir-faire et faire de ce rendez-vous un moment convivial et chaleureux.

Les informations pratiques

La 11ème édition du Salon Ob’Art – Bordeaux
du 9 au 11 novembre 2018
au Hangar 14

Le salon Ob’Art est un événement destiné au grand public organisé par Ateliers d’Art de France, l’organisation professionnelle des métiers d’art en France.

La Région Nouvelle-Aquitaine et Ateliers d’Art de France s’associent pour favoriser la tenue d’un pavillon collectif mettant en avant les professionnels primo-exposants métiers d’art de la région. Cette démarche bénéficie de l’aide du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine, sous réserve d’acceptation de sa Commission Permanente.

La date limite d’inscription pour le Pavillon est le 25 juin 2018.

Grâce au Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine vous pouvez bénéficier d’une aide de 400 € si vous êtes primo-exposant!

Pourquoi y participer ?

  • Une ligne éditoriale : Le salon est exclusivement réservé aux Professionnels métiers d’art maîtrisant un savoir-faire métiers d’art, qui transforment la matière pour réaliser des pièces uniques ou en petites séries dans leur atelier.
  • Une sélection rigoureuse faite par un jury de professionnels : elle garantit la qualité des œuvres exposées dans le respect des savoir-faire métiers d’art.
  • Une diversité des secteurs : Nous veillons à ce que toute la richesse et la diversité des métiers d’art soit représentée. Ainsi, tous les univers sont mis en avant : arts de la table, bijoux, décoration, accessoires de mode, luminaires, mobilier de création, sculptures, et tant d’autres !
  • Un événement économique important : une réelle opportunité de présenter et vendre vos créations, valoriser et faire connaitre votre travail auprès d’un public avisé et à fort pouvoir d’achat mais aussi d’étendre votre réseau professionnel !

En 2017, Ob’Art Bordeaux a réuni 86 exposants, dont 50 originaires de la région Nouvelle-Aquitaine.

Découvrez la vidéo promotionnelle des Salons

Les Conditions de sélection

  • Relever de la nomenclature officielle des métiers d’art
  • Exercer son activité à titre professionnel et maîtriser un savoir-faire
  • Présenter un projet de scénographie épuré et élégant (mobilier blanc de préférence pour une cohérence d’agencement sur le salon)
  • Présenter des pièces :
    * uniques ou en petites séries
    * intégralement créées et réalisées dans son atelier
    * récentes
  • Présenter un dossier complet (tout dossier incomplet ne sera pas présenté)

Comment s’inscrire ?

Inscriptions sur la plateforme http://obart.ateliersdart.com/

  • Présentation de l’activité en quelques lignes
  • Curriculum Vitae (pdf)
  • Attestation de l’organisme d’affiliation de l’année en cours (pdf)
  • Liste des prix des créations (fourchette) (pdf)
  • 6 photos de produits (dont une sur fond blanc)
  • 1 photo d’atelier
  • 1 photo de geste
  • Justificatif de l’inscription en ligne (2 feuillets à dater signer et à envoyer à AAF)Compléter le formulaire de candidature pour le Pavillon Régional et joindre les documents demandés à AAF (autres que ceux à télécharger sur la
    plateforme).

Date limite d’inscription pour le Pavillon : 25 juin 2018.

Contacts

Votre contact Chambre de Métiers et de l’Artisanat, pour tout porteur de Nouvelle-Aquitaine :

Ludivine Lafforgue
05 56 99 94 12
ludivine.lafforgue@artisanat-aquitaine.fr

Votre contact Ateliers d’Art de France (inscriptions) :
Contact : Inma VIVIER inma.vivier@ateliersdart.com

Toutes les informations du Salon Ob’ARt sur www.salon-obart.com

Appel à candidatures: ouverture des Halles de Talence!

Appel à candidatures: ouverture des Halles De Talence en Octobre 2018

Les Halles de Talence, projet mené par Biltoki, ouvriront en Octobre 2018 Place Alcala de Henares.
Vous êtes artisan gourmand? Vous pouvez proposer votre dossier de candidature!

Biltoki cherche activement deux profils spécifiques :

– un boucher (salaison, charcuterie, traiteur, volaille fraiche)  pour leurs futures Halles de Talence. 

Contexte :

Halle gourmande cœur de ville de Talence.
16 commerçants / 850 m2 de surface.
50 000 habitants
Stand de 30 mètres carrés en face de l’entrée principale avec mise à disposition de deux chambres froides.
Propriétaire de votre fonds de commerce / loyer fixe

https://biltoki.com/wp-content/uploads/2018/02/Dossier-de-candidature.pdf

– un poissonnier / traiteur de la mer pour leurs futures Halles de Talence. 

Contexte :

Halle gourmande cœur de ville de Talence.
16 commerçants / 850 m2 de surface.
50 000 habitants / Pas de poissonnerie excepté les grandes surfaces
Stand avec mise à disposition de chambre froide.
Propriétaire de votre fonds de commerce / loyer fixe

https://biltoki.com/wp-content/uploads/2018/02/Dossier-de-candidature.pdf

Pour plus d’informations sur ces offres, contactez : philippe@biltoki.com

Des aides pour les projets d’énergie renouvelable thermiques

La Gironde: candidate au Contrat d’objectif territorial pour le développement des énergies renouvelables thermiques. 

Pour relever le défi de la transition énergétique avec les territoires, le Département de la Gironde propose aux acteurs locaux de porter une candidature de « contrat d’objectif territorial » à l’échelle de la Gironde, avec ses partenaires, l’Agence locale de l’énergie et du climat de la Gironde et de la métropole bordelaise (ALEC), le Syndicat mixte Interterritorial du Pays Haut Entre-deux-Mers (SIPHEM) et le Syndicat Départemental d’Energie Electrique de la Gironde (SDEEG).

Porté par le Conseil Départemental de Gironde, ce contrat  permettra de :

  • mobiliser des aides conséquentes pour vos projets, indépendamment de leur taille,
  • renforcer l’animation départementale sur ces sujets,
  • et vous proposer un accompagnement technique neutre, indépendant et gratuit tout au long de votre projet pour garantir sa performance.

En tant que chef d’entreprise artisanale, vous pouvez vous exprimer!

VOUS AVEZ UN PROJET D’ ÉNERGIE RENOUVELABLE THERMIQUE ?

Vous avez un projet pour utiliser les énergies renouvelables pour chauffer ou refroidir vos ateliers, laboratoires, magasins ou Show-room … ?

Qu’il s’agisse de bois énergie, de géothermie, de réseau de chaleur, de solaire thermique ou de la récupération de la chaleur fatale pour une production de chauffage, d’eau chaude sanitaire ou de rafraîchissement, qu’il soit au stade de l’idée, de l’étude de faisabilité ou en développement, vous pouvez nous faire part de votre projet en répondant à un questionnaire jusqu’au 30 JUIN 2018.

Pour répondre au questionnaire 

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSen1eYx74rCqpLgOTaOuhAVXBLIL0XBumRHTZbDvTGOptsd9g/viewform

 

Contacts

ALEC (Agence Locale de l’énergie et du Climat de la Gironde)

Mercedes Aguilera

Tél. 05 56 00 53 37

mercedes.aguilera@alec-mb33.fr

 

Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Gironde :

Pôle environnement – Marianne CARITEZ

Tél. 05 56 99 91 42

Marianne.caritez@artisanat-aquitaine.fr

Etes-vous prêt à recruter votre futur apprenti? Nous vous accompagnons!

En tant que chef d’entreprise artisanale, vous souhaitez recruter un apprenti? Mode d’emploi.

Dès le mois de Juin, il est temps de signer le contrat qui vous lie à votre apprenti. Recruter un apprenti est une démarche similaire au recrutement d’un salarié. Pour trouver le bon candidat, il est essentiel de ne pas se précipiter et de procéder par étape.

Un accompagnement gagnant avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat vous accompagne pour trouver le bon collaborateur. En nous contactant vous pouvez:

  • rencontrer des développeurs qui vous apporteront des conseils personnalisés en lien avec votre activité et la structure de votre entreprise
  • connaître les écueils à éviter et les bons réflexes pour former un jeune
  • valider le niveau de formation et le diplôme de l’apprenti que vous accueillez pour qu’il corresponde aux besoins de votre entreprise
  • faire le point sur les accompagnements mis à votre disposition pour faciliter l’intégration et le maintien de jeune dans votre entreprise 

Des dispositifs pour vous aider à faire le bon choix

En rencontrant un conseiller spécialisé de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, vous pourrez:

  • connaître les aides financières dont vous pouvez bénéficier pour le recrutement de votre apprenti
  • déposer des offres de contrats
  • découvrir le dispositif « Pass Métiers » qui vous permet d’accueillir le jeune candidat en stage avant de signer le contrat d’apprentissage

Demander un rendez-vous avec un conseiller 

Offre exclusive exposants Bordeaux S.O Good 2018!

Dans le cadre de la 5ème édition de Bordeaux S.O Good, festival autour de la Gastronomie et l’Art de Vivre de la Nouvelle Aquitaine, qui aura lieu les 16, 17 et 18 Novembre et en tant qu’artisan des métiers de bouche, vous avez l’opportunité d’exposer avec un tarif préférentiel.

Vos produits, emblématiques des savoir-faire de notre belle région, pourront être valorisés au sein du marché d’excellence « la Grande Halle Gourmande« , organisé au Hangar 14. Si vous souhaitez exposer, vous pouvez profiter d’une offre de remise exceptionnelle :  15% de remise pour toute réservation (attention places limitées) avant le 8 juin 2018 !

Téléchargez le dossier exposant

Pour + d’informations n’hésitez pas à contacter votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat au 05 56 999 772 / 05 56 999 112

Retrouvez la Chambre de Métiers et de l’Artisanat au Forum de la création et de l’attractivité 2018

Le Salon de l’Entreprise Nouvelle-Aquitaine, événement référent pour la création et le développement d’entreprises change de marque et de concept et devient le Forum de la Création et de l’Attractivité.

Un Forum sur une journée, au Palais de la Bourse pour les entrepreneurs, créateurs et futurs chefs d’entreprises !

Cette année, nouvelle édition, nouveau nom, nouveau lieu, nouvelle formule ! Recentré sur la création d’entreprise et l’attractivité du territoire, ce rendez-vous annuel réunit les acteurs du développement économique au service des entrepreneurs, créateurs et futurs chefs d’entreprise.

Le jeudi 5 juillet 2018 de 9h à 18h, retrouvez les experts « création » de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat sur le stand 02 et dans le cadre de leurs ateliers thématiques.

Programme des ateliers et conférences de la CMA

Inscription souhaitée : http://fca2018.tc-signup.com/

10h00 – 12h30 : « 10 minutes pour convaincre »
Atelier pratique sur votre capacité à convaincre un banquier de financer votre projet.

10h15 – 11h15 : « Création ou Reprise: Quelle est la meilleure solution ? »
Salle : FOYER 2

11h30 – 12h30 : « L’Artisanat : Un potentiel entrepreneurial à exploiter »
Salle : FOYER 3

 

Le Forum de la création et de l’attractivité c’est :

  • Un espace d’exposition avec plus de 60 exposants pour accueillir les porteurs de projets
  • Des ateliers et conférences pour s’informer et bénéficier de l’analyse des experts
  • Des temps forts et des animations 

Informations pratiques 

Jeudi 5  juillet 2018
9h00 à 18h00
Palais de la Bourse, 17 Place de la Bourse, 33076 Bordeaux
Entrée gratuite, sur inscription :
http://fca2018.tc-signup.com/
Site de l’événement :
www.forum-creation-attractivite.fr

Le 1er Concours des PME de France: les « TROPHÉES PME BOUGEONS-NOUS » est de retour sur RMC !

Avec le soutien de Jean-Jacques Bourdin, RMC organise la 9ème édition des « Trophées PME Bougeons-Nous », le 1er concours de France dédié aux PME ! Durant 6 mois, RMC met en compétition des PME qui participent au dynamisme de l’économie française. Les vainqueurs de ce concours se verront offrir une campagne publicitaire de 100 000€ brut sur RMC.

Depuis 2010, les « Trophées PME Bougeons-Nous » récompensent les entreprises qui innovent, emploient et créent de la richesse. Avec les « Trophées PME Bougeons-Nous », RMC a accompagné l’émergence d’entreprises.

Jusqu’au vendredi 27 juillet, les PME peuvent s’inscrire sur RMC.fr parmi les six catégories suivantes : jeune pousse, artisanale, à l’export, « durable », créative et la nouvelle « Fabriqué en France ».

Le palmarès de l’édition 2018 des « Trophées PME Bougeons-Nous » est dévoilé le mercredi 17 octobre lors de la cérémonie de remise des prix à Paris. Chaque vainqueur des six catégories remporte une campagne publicitaire d’une valeur de 100 000€ brut sur RMC.

Les « Trophées PME Bougeons-Nous » en partenariat avec Microsoft et APM. Mais également avec le soutien de l’APCMA, CCI FRANCE, CROISSANCEPLUS, WIKIPME, CPME, Great Place To Work et Fondation des transitions.

 

RGPD pour les artisans: ce qu’il faut savoir

Source: Le Monde des Artisans – RGPD: artisans, êtes-vous prêts?

 

Depuis le 25 mai dernier, le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) est entré en vigueur. Remplaçant une directive de 1995, ce texte, visant à harmoniser le régime juridique européen et à renforcer les droits des individus sur leurs données, implique une mise en conformité du côté des entreprises.

Les pistes d’amélioration

Le RGPD harmonise le régime juridique européen et remplace une directive de 1995. Il vise trois objectifs :

  • renforcer les droits des individus sur leurs données : création d’un droit à la portabilité des données personnelles, protection des mineurs accrue ;
  • responsabiliser les acteurs traitant des données : entreprises, institutions, responsables de traitement et sous-traitants ;
  • renforcer la régulation et la coordination : les autorités de protection des données prendront plus facilement des décisions et des sanctions, à l’échelle de l’UE.

Quelles sanctions ?

Depuis le 25 mai 2018, tout traitement contraire au règlement est passible de sanctions : amendes allant jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel. Les entreprises hors UE traitant des données à l’intérieur de l’UE sont aussi concernées.

Seront responsables du traitement des données les entreprises et institutions, mais aussi les prestataires informatiques et donneurs d’ordre. Ainsi, il ne sera pas possible de déléguer ses responsabilités à d’autres entités.

Le rôle de la CNIL

En France, c’est la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) qui veillera à la bonne application du RGPD. En parallèle, certaines démarches de conformité des entreprises seront assouplie.

Les contrôles seront réalisés en ligne, sur audition et sur pièces. La Cnil vérifiera le respect des principes fondamentaux : loyauté du traitement, pertinence et sécurité des données, durée de conservation.

Où en est-on ?

Pour l’heure, la majorité des entreprises françaises ne sont pas prêtes, voire n’ont jamais entendu parler du RGPD.

C’est pourquoi la Cnil recommande, dans un premier temps, de privilégier les actions de mise en conformité avec les règles de fond du RGPD et de préparer si nécessaire une analyse d’impact (DPIA), “dans un délai raisonnable de trois ans”.

Les entreprises bénéficient d’un droit à l’erreur : avant toute amende, des avertissements puis des mises en demeure sont prononcés. De plus, la nature de l’infraction, sa gravité, son caractère délibéré et sa répétition seront pris en compte dans la sévérité de la décision de la Cnil.

 

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ?

Il s’agit de toute information permettant de reconnaître ou identifier une personne, directement ou indirectement.

Sont concernés : nom, prénom, adresse postale et électronique, téléphone, numéro de sécurité sociale, de carte bancaire, revenus, plaque d’immatriculation, mots de passe, adresse IP, historique de navigation web, de tchat, de géolocalisation, photo…

Leur divulgation ou leur mauvaise utilisation peut porter atteinte aux droits et libertés des personnes et à leur vie privée.

Où figurent ces données ?

En entreprise, ces données figurent notamment dans les contrats, fiches de paie, formulaires, documents relatifs à la santé, casiers judiciaires, trombinoscopes, badges d’accès, matériels informatiques pro, répertoire mail interne de l’entreprise, documents commerciaux (devis, factures, fiches d’intervention…), documents bureautiques, bases de données clients…

Note : sauf autorisation préalable, ces données doivent être stockées en Europe. En cas de fuite de données, l’entreprise devra le signaler dans les 72h à la Cnil.

Définition du “traitement” des données : collecte, enregistrement, organisation, structuration, conservation, adaptation, modification, extraction, consultation, utilisation, communication par transmission, diffusion, mise à disposition, rapprochement, interconnexion, limitation, effacement, destruction.

Se préparer en 6 étapes

Pour aider les professionnels à se préparer au RGPD, la Cnil propose six étapes :

1. Désigner un pilote. (Valable surtout pour les grandes structures). Le Délégué à la Protection des Données se chargera des procédures de gestion des données, dont il assurera la conformité. Dans les petites entreprises, il est possible de nommer un salarié ou un prestataire extérieur.

2. Cartographier les traitements de données personnelles.
Il s’agit de mettre en place un registre des traitements, comprenant :

  • les types de traitement de données personnelles
  • les catégories de données personnelles
  • les acteurs en contact avec ces données.

Pour chaque donnée, il faut indiquer :

  • pourquoi vous les avez recueillies (le but étant d’en avoir le moins possible)
  • le lieu de stockage
  • le temps de conservation.

3. Prioriser les actions et identifier les traitements à risque. Une fois le registre établi, identifiez les anomalies, puis déterminez des actions pour vous mettre en conformité.

Exemple : vous pouvez imposer à vos salariés la personnalisation de leur mot de passe de messagerie, ou effacer les archives d’anciens salariés.

4. Gérer les risques. Pour chacun des risques identifiés, il faut mener une analyse d’impact (DPIA, Privacy Impact Assessment) sur la protection des données. L’idée est notamment de mesurer les risques de fuite des données, en envisageant tous les cas de figure.

5. Organiser les processus internes. Pour conserver en permanence un haut niveau de protection des données, adoptez de « bons réflexes ». Par exemple, limitez l’accès des salariés aux données des clients, afin que seuls les gestionnaires concernés puissent en disposer.

6. Documenter la conformité. Pour être au clair en cas de contrôle de la Cnil, mettez à jour tous les documents liés aux données personnelles :

  • registre des traitements
  • DPIA
  • clauses contractuelles, BCR et certifications relatives à l’encadrement des transferts de données hors de l’UE
    information aux personnes : notes internes, recueil du consentement…

Gare aux arnaques

La Cnil met en garde contre les tentatives d’arnaques de faux “experts RGPD”, susceptibles de soutirer de l’argent aux chefs d’entreprises. Pour être conseillé, n’hésitez pas à appeler la Cnil au numéro dédié : 01 53 73 22 22.

La Cnil met en outre à disposition 17 fiches pratiques rappelant les bases de la protection des données, sur son site www.cnil.fr.

Un guide spécial à destination des petites entreprises est également disponible. Cliquez ici pour télécharger le guide dédié aux TPE -PME

Sept artisans de Saint-Louis-de-Montferrand médaillés de l’Artisanat et de la Formation professionnelle

A l’occasion de la 5ème rencontre des acteurs économiques, organisée par Madame le Maire de Saint-Louis-de-Montferrand et les élus de la commission des affaires économiques de la commune qui se tenait le 26 avril dernier au Château Sainte Barbe à Ambès, en présence des représentants de Hauts de Garonne Développement, Bordeaux Métropole et du Cabinet FIDAQUITAINE, la Présidente de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Nathalie LAPORTE a récompensé sept artisans de Saint-Louis-de-Montferrand en leur remettant des médailles de l’Artisanat et de la Formation Professionnelle.

Six d’entre eux ont reçu la médaille de bronze de l’artisanat

Serge GARCIA, Maçon 
Cédric LHERITIER
, Coiffeur 
Jean-Fabrice ALEXANDRE
, Fabricant de voiles
Eric LAFONT, Menuisier 
Christian BEAUVAIS
, Chaudronnier
Christophe DELPECH, Décapeur, peintre

Dominique AZZOPARDI, Réparateur automobile, a reçu la médaille d’argent de la Formation Professionnelle pour saluer son implication dans la formation de douze apprentis.

 

Magazine de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat: Edition Avril 2018

Le magazine de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat est en ligne!

Retrouvez au sommaire de cette édition:

Actualités locales

  • Soirée d’intronisation des ambassadeurs
  • Semaine nationale de l’artisanat : grande
    soirée des métiers du Look
  • La lettre de Nathalie Laporte à Alain Juppé :
    stationnement des artisans à Bordeaux
  • Les Ateliers de formation au numérique

Actualités CMAI

  • Une carte, des milliers d’avantages !
  • Le projet de mandature est en ligne
  • Une marque collective pour promouvoir les bières françaises

Dossier spécial: Comment sortir de l’isolement

Pratique

  • Diffuser de la musique en boutique ou en entreprise : avantages et obligations
  • Prélèvement à la source : qui, quoi, comment ?
  • Nouvelles lois de finances : les mesures qui vous concernent

Solutions

  • Mettre ses produits en scène pour les valoriser
  • Prévenir plutôt que souffrir
  • Augmenter son chiffre d’affaires grâce à Facebook

Retrouvez le magazine en ligne ici