Bordeaux S.O Good Edition 2018

La 5ème édition de Bordeaux S.O Good, festival autour de la Gastronomie et l’Art de Vivre de la Nouvelle Aquitaine, se tiendra les 16, 17 et 18 Novembre.

L’ADN BORDEAUX S.O GOOD

Depuis sa première édition en 2014, Bordeaux S.O Good (comprendre « S.O» pour « Sud-Ouest ») attire chaque année de plus en plus de gourmands. En famille, entre amis, jeunes ou moins jeunes, il attire un large public désireux de fêter le patrimoine gastronomique du Sud Ouest. Bordeaux S.O Good possède aujourd’hui un solide ADN se résumant en 3 mots : convivialité, qualité et plaisir gourmand.

3 JOURS DE FESTIVITÉS ENTRE AMOUREUX DE LA GASTRONOMIE DU SUD-OUEST

Bordeaux S.O Good, c’est un temps unique de convivialité et de partage, une fête à laquelle tout le monde est invité! Comme dans toutes les fêtes réussies, on se rencontre, on échange beaucoup, on déguste et on partage.

Le cœur du festival bat grâce à la participation de chefs de la région (ou ayant des attaches fortes avec le Sud-Ouest) qui se mobilisent pour la réussite de l’événement. A leurs côtés, ce sont plus largement les professions et filières locales qui constituent la singularité et la force de Bordeaux S.O Good : producteurs, artisans, restaurateurs, commerçants, artistes ou encore jeunes en formation…ils seront tous au rendez-vous pour célébrer avec vous la gastronomie et l’art de vivre de notre belle région !

Réunion d’information: Le prélèvement à la source, êtes-vous prêt?

Le prélèvement à la source (PAS) de l’impôt sur le revenu entrera en application le 1er janvier 2019. Du fait de sa nouveauté, ce mode de prélèvement va bouleverser votre quotidien de chef d’entreprise artisanale.

Pour répondre à vos interrogations, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat vous convie à une rencontre sur ce thème

« Le Prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu: Etes-vous prêt? »

Avec l’intervention d’un représentant de la Direction Régionale des Finances Publiques (DRFIP) de Nouvelle-Aquitaine et du département de la Gironde

La réunion d’information sera suivie d’un cocktail.

Appel à candidatures: ouverture des Halles de Talence!

Appel à candidatures: ouverture des Halles De Talence en Octobre 2018

Les Halles de Talence, projet mené par Biltoki, ouvriront en Octobre 2018 Place Alcala de Henares.
Vous êtes artisan gourmand? Vous pouvez proposer votre dossier de candidature!

Biltoki cherche activement deux profils spécifiques :

– un boucher (salaison, charcuterie, traiteur, volaille fraiche)  pour leurs futures Halles de Talence. 

Contexte :

Halle gourmande cœur de ville de Talence.
16 commerçants / 850 m2 de surface.
50 000 habitants
Stand de 30 mètres carrés en face de l’entrée principale avec mise à disposition de deux chambres froides.
Propriétaire de votre fonds de commerce / loyer fixe

https://biltoki.com/wp-content/uploads/2018/02/Dossier-de-candidature.pdf

– un poissonnier / traiteur de la mer pour leurs futures Halles de Talence. 

Contexte :

Halle gourmande cœur de ville de Talence.
16 commerçants / 850 m2 de surface.
50 000 habitants / Pas de poissonnerie excepté les grandes surfaces
Stand avec mise à disposition de chambre froide.
Propriétaire de votre fonds de commerce / loyer fixe

https://biltoki.com/wp-content/uploads/2018/02/Dossier-de-candidature.pdf

Pour plus d’informations sur ces offres, contactez : philippe@biltoki.com

Le 1er Concours des PME de France: les « TROPHÉES PME BOUGEONS-NOUS » est de retour sur RMC !

Avec le soutien de Jean-Jacques Bourdin, RMC organise la 9ème édition des « Trophées PME Bougeons-Nous », le 1er concours de France dédié aux PME ! Durant 6 mois, RMC met en compétition des PME qui participent au dynamisme de l’économie française. Les vainqueurs de ce concours se verront offrir une campagne publicitaire de 100 000€ brut sur RMC.

Depuis 2010, les « Trophées PME Bougeons-Nous » récompensent les entreprises qui innovent, emploient et créent de la richesse. Avec les « Trophées PME Bougeons-Nous », RMC a accompagné l’émergence d’entreprises.

Jusqu’au vendredi 27 juillet, les PME peuvent s’inscrire sur RMC.fr parmi les six catégories suivantes : jeune pousse, artisanale, à l’export, « durable », créative et la nouvelle « Fabriqué en France ».

Le palmarès de l’édition 2018 des « Trophées PME Bougeons-Nous » est dévoilé le mercredi 17 octobre lors de la cérémonie de remise des prix à Paris. Chaque vainqueur des six catégories remporte une campagne publicitaire d’une valeur de 100 000€ brut sur RMC.

Les « Trophées PME Bougeons-Nous » en partenariat avec Microsoft et APM. Mais également avec le soutien de l’APCMA, CCI FRANCE, CROISSANCEPLUS, WIKIPME, CPME, Great Place To Work et Fondation des transitions.

 

RGPD pour les artisans: ce qu’il faut savoir

Source: Le Monde des Artisans – RGPD: artisans, êtes-vous prêts?

 

Depuis le 25 mai dernier, le Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD) est entré en vigueur. Remplaçant une directive de 1995, ce texte, visant à harmoniser le régime juridique européen et à renforcer les droits des individus sur leurs données, implique une mise en conformité du côté des entreprises.

Les pistes d’amélioration

Le RGPD harmonise le régime juridique européen et remplace une directive de 1995. Il vise trois objectifs :

  • renforcer les droits des individus sur leurs données : création d’un droit à la portabilité des données personnelles, protection des mineurs accrue ;
  • responsabiliser les acteurs traitant des données : entreprises, institutions, responsables de traitement et sous-traitants ;
  • renforcer la régulation et la coordination : les autorités de protection des données prendront plus facilement des décisions et des sanctions, à l’échelle de l’UE.

Quelles sanctions ?

Depuis le 25 mai 2018, tout traitement contraire au règlement est passible de sanctions : amendes allant jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel. Les entreprises hors UE traitant des données à l’intérieur de l’UE sont aussi concernées.

Seront responsables du traitement des données les entreprises et institutions, mais aussi les prestataires informatiques et donneurs d’ordre. Ainsi, il ne sera pas possible de déléguer ses responsabilités à d’autres entités.

Le rôle de la CNIL

En France, c’est la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) qui veillera à la bonne application du RGPD. En parallèle, certaines démarches de conformité des entreprises seront assouplie.

Les contrôles seront réalisés en ligne, sur audition et sur pièces. La Cnil vérifiera le respect des principes fondamentaux : loyauté du traitement, pertinence et sécurité des données, durée de conservation.

Où en est-on ?

Pour l’heure, la majorité des entreprises françaises ne sont pas prêtes, voire n’ont jamais entendu parler du RGPD.

C’est pourquoi la Cnil recommande, dans un premier temps, de privilégier les actions de mise en conformité avec les règles de fond du RGPD et de préparer si nécessaire une analyse d’impact (DPIA), “dans un délai raisonnable de trois ans”.

Les entreprises bénéficient d’un droit à l’erreur : avant toute amende, des avertissements puis des mises en demeure sont prononcés. De plus, la nature de l’infraction, sa gravité, son caractère délibéré et sa répétition seront pris en compte dans la sévérité de la décision de la Cnil.

 

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ?

Il s’agit de toute information permettant de reconnaître ou identifier une personne, directement ou indirectement.

Sont concernés : nom, prénom, adresse postale et électronique, téléphone, numéro de sécurité sociale, de carte bancaire, revenus, plaque d’immatriculation, mots de passe, adresse IP, historique de navigation web, de tchat, de géolocalisation, photo…

Leur divulgation ou leur mauvaise utilisation peut porter atteinte aux droits et libertés des personnes et à leur vie privée.

Où figurent ces données ?

En entreprise, ces données figurent notamment dans les contrats, fiches de paie, formulaires, documents relatifs à la santé, casiers judiciaires, trombinoscopes, badges d’accès, matériels informatiques pro, répertoire mail interne de l’entreprise, documents commerciaux (devis, factures, fiches d’intervention…), documents bureautiques, bases de données clients…

Note : sauf autorisation préalable, ces données doivent être stockées en Europe. En cas de fuite de données, l’entreprise devra le signaler dans les 72h à la Cnil.

Définition du “traitement” des données : collecte, enregistrement, organisation, structuration, conservation, adaptation, modification, extraction, consultation, utilisation, communication par transmission, diffusion, mise à disposition, rapprochement, interconnexion, limitation, effacement, destruction.

Se préparer en 6 étapes

Pour aider les professionnels à se préparer au RGPD, la Cnil propose six étapes :

1. Désigner un pilote. (Valable surtout pour les grandes structures). Le Délégué à la Protection des Données se chargera des procédures de gestion des données, dont il assurera la conformité. Dans les petites entreprises, il est possible de nommer un salarié ou un prestataire extérieur.

2. Cartographier les traitements de données personnelles.
Il s’agit de mettre en place un registre des traitements, comprenant :

  • les types de traitement de données personnelles
  • les catégories de données personnelles
  • les acteurs en contact avec ces données.

Pour chaque donnée, il faut indiquer :

  • pourquoi vous les avez recueillies (le but étant d’en avoir le moins possible)
  • le lieu de stockage
  • le temps de conservation.

3. Prioriser les actions et identifier les traitements à risque. Une fois le registre établi, identifiez les anomalies, puis déterminez des actions pour vous mettre en conformité.

Exemple : vous pouvez imposer à vos salariés la personnalisation de leur mot de passe de messagerie, ou effacer les archives d’anciens salariés.

4. Gérer les risques. Pour chacun des risques identifiés, il faut mener une analyse d’impact (DPIA, Privacy Impact Assessment) sur la protection des données. L’idée est notamment de mesurer les risques de fuite des données, en envisageant tous les cas de figure.

5. Organiser les processus internes. Pour conserver en permanence un haut niveau de protection des données, adoptez de « bons réflexes ». Par exemple, limitez l’accès des salariés aux données des clients, afin que seuls les gestionnaires concernés puissent en disposer.

6. Documenter la conformité. Pour être au clair en cas de contrôle de la Cnil, mettez à jour tous les documents liés aux données personnelles :

  • registre des traitements
  • DPIA
  • clauses contractuelles, BCR et certifications relatives à l’encadrement des transferts de données hors de l’UE
    information aux personnes : notes internes, recueil du consentement…

Gare aux arnaques

La Cnil met en garde contre les tentatives d’arnaques de faux “experts RGPD”, susceptibles de soutirer de l’argent aux chefs d’entreprises. Pour être conseillé, n’hésitez pas à appeler la Cnil au numéro dédié : 01 53 73 22 22.

La Cnil met en outre à disposition 17 fiches pratiques rappelant les bases de la protection des données, sur son site www.cnil.fr.

Un guide spécial à destination des petites entreprises est également disponible. Cliquez ici pour télécharger le guide dédié aux TPE -PME

Magazine de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat: Edition Avril 2018

Le magazine de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat est en ligne!

Retrouvez au sommaire de cette édition:

Actualités locales

  • Soirée d’intronisation des ambassadeurs
  • Semaine nationale de l’artisanat : grande
    soirée des métiers du Look
  • La lettre de Nathalie Laporte à Alain Juppé :
    stationnement des artisans à Bordeaux
  • Les Ateliers de formation au numérique

Actualités CMAI

  • Une carte, des milliers d’avantages !
  • Le projet de mandature est en ligne
  • Une marque collective pour promouvoir les bières françaises

Dossier spécial: Comment sortir de l’isolement

Pratique

  • Diffuser de la musique en boutique ou en entreprise : avantages et obligations
  • Prélèvement à la source : qui, quoi, comment ?
  • Nouvelles lois de finances : les mesures qui vous concernent

Solutions

  • Mettre ses produits en scène pour les valoriser
  • Prévenir plutôt que souffrir
  • Augmenter son chiffre d’affaires grâce à Facebook

Retrouvez le magazine en ligne ici

L’Artisanat représenté au Salon Nautique

5ème édition du Salon Nautique d’Arcachon

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat vous donne rendez-vous à la 5e édition du Salon Nautique d’Arcachon du 13 au 16 avril 2018 ! Cet événement incontournable du Bassin d’Arcachon va rassembler plus de 100 professionnels sur 33 000 m² dédié à l’univers du nautisme : des animations, démonstrations, initiations ou encore des conférences viendront rythmer ces 4 jours de salon.

12 artisans accompagnés et un show-room de mise en valeur des Métiers d’Art

Pour cette nouvelle édition, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat accompagnera 12 artisans sous le Pavillon « Innovations – Artisans et Associations du Nautisme » : des constructeurs de bateaux, des entreprises de sellerie, de maintenance, d’ingénierie navale, de conception de voiles vous feront découvrir leur métier et leur savoir-faire à travers des animations organisées (covering de bateaux, de sellerie, etc.) pour l’occasion, et en découvrant leur stand :

  • Anne AIGUILLONPROPLAST
  • Antoine CONILHEREMARINE PLAISANCE
  • Louis DE CUNIACCHANTIER NAVAL DU CAP FERRET
  • Laurent DESCOS & Virginie SICARDSARL ETM
  • Kévin DUMAINEPROTEC’TEINTE
  • Corine GUIBERTSELLERIE GRAND OUEST
  • Bénédicte HENINJULIETTE EN SALOPETTE
  • Sophie HERAUDEAU SO’VOILE
  • Yann LABORDEARCACHON NETTOYAGE
  • Vincent LE SERECVB VOILES
  • Carinne MORACOT’& BORD DE MER
  • Laurent REVOLATATLANTIC NAVY MARINE

Les visiteurs du salon pourront également découvrir sur l’espace showroom, des créations et des objets d’artisans des métiers d’art liés au nautisme :

  • Mme BALESTON ROBINEAU – LES BOIS DU CAP
  • EVA DEJEANTY
  • Mme LEGO – MAREE HAUTE COUTURE
  • M. LETRONNIER – CAP APERO
  • Mme MILLAS – ENTRE CAP ET DUNES
  • Mme PHILIP – FEMER PEAU MARINE DU BASSIN D’ARCACHON

Des kits de communication remis aux entreprises labellisées « Vague Bleue »

Le samedi 14 avril la Chambre de Métiers et de l’Artisanat organisera sur son stand, une remise de kits de communication de la marque « Vague Bleue » pour récompenser les artisans appliquant les bonnes pratiques environnementales.

  • Antony FONTCHANTIER NAVAL TESTERIN (La Teste de Buch)
  • Emmanuel MARTINDUBOURDIEU 1800 (Gujan-Mestras)
  • Antoine CONILHEREMARINE PLAISANCE (La Teste de Buch)

Les Informations pratiques

Du 13 au 16 avril 2018
De 10H00 à 19H00
Port de Plaisance d’Arcachon, Quai Goslar, Arcachon
Entrée gratuite

Pour plus d’informations  sur l’événement rendez-vous sur: www.arcachon-salon-nautique.com

 

Des Ambassadeurs de choix pour l’Artisanat en Gironde

Un nouveau relais de communication est proposé aux entreprises artisanales de Gironde. Une mission honorifique qui revient aux Ambassadeurs de l’Artisanat, intronisés ce mois-ci.

Avec plus de 11 000 km2, la Gironde est le plus vaste département de France métropolitaine, où sont rassemblées près de 36 000 entreprises artisanales.
Alors pour répondre à l’ensemble des besoins et des attentes des artisans de tous les territoires, la Chambre de métiers et de l’artisanat Gironde (CMAI 33) a tenu à mettre en place un réseau d’ambassadeurs, afin de travailler main dans la main aux côtés des 25 élus de la Chambre.
Ce sont donc 30 ambassadeurs, volontaires et engagés, qui représenteront les métiers de l’artisanat de Gironde.
Leur mission sera d’aider les élus de la Chambre de métiers à relayer leurs initiatives sur le terrain et de les informer
des besoins, des problèmes, des réussites et des événements qui concernent l’artisanat sur le territoire de leur communauté de commune.

Une connexion à double sens entre leurs pairs et la CMAI 33, qui s’engage de son côté à impliquer et soutenir les artisans dans cette nouvelle façon d’échanger.
« Avec la CMAI 33, nous avons cet objectif commun de défendre de vraies valeurs et notre savoir-faire. Il y a un vrai besoin de corrélation entre nos métiers alors représenter ce lien avec la Chambre est pour moi essentiel. Le fait de générer les forces de l’artisanat en étant unis, contribuera à préserver le patrimoine et proposer une transmission aux plus jeunes », explique Sandrine Gondolo, artisan confiturière, fondatrice de « Confitures & Gourmandises » à Préchac et nouvelle ambassadrice.

Une communication numérique plus active

En s’adressant aux jeunes, mais aussi aux plus anciens, la CMAI 33 affiche sa volonté de mettre en avant l’artisanat sur ses territoires, et grâce à ce réseau d’ambassadeurs, une communication plus directe entre ses acteurs locaux.
Pour Jordan Bac, artisan chocolatier à Saint-Laurent du Médoc, cela va de pair avec la transition numérique. « Il faut qu’on soit dans l’air du temps. Bien sûr sans dénigrer l’ancienne génération au savoir-faire indéniable, mais il faut moderniser et dynamiser l’image de l’artisanat en France, et la CMAI 33 nous donne les clés pour y participer », confirme-t-il.
Alors pour ne pas se faire distancer face aux innovations technologiques, il devient nécessaire de s’intéresser et de se former à cette communication numérique, à commencer par l’utilisation des réseaux sociaux. « On a tous acquis un savoir-faire, mais il faut maintenant acquérir le faire-savoir ! », résume Franck Tressens, fondateur de « l’Atelier Ephtée » à Cenon. Fiers de leurs métiers et de leur histoire, les artisans, à travers leurs ambassadeurs, contribuent ainsi à changer le regard sur l’artisanat.

Retrouvez les photos de la Soirée d’Intronisation

Crédit photo: Sophie PAWLAK

Découvez les Portraits des Ambassadeurs de l’Artisanat

Crédit photo: Sophie PAWLAK

Flor Event le rendez-vous des professionnels de la fleur et du végétal

Les 25 et 26 Mars, rendez-vous à FlorEvent, le Salon des professionnels de la fleur et du végétal

Le salon FlorEvent se tiendra au Hangar 14 de Bordeaux les 25 & 26 Mars. A cette occasion vous pourrez rencontrer  et échanger avec les acteurs de votre activité. En participant vous pourrez soutenir la recherche de la Sclérose en plaques avec la Fondation ARSEP.

Pourquoi visiter Florevent ?

  • TROUVER DES SOLUTIONS
    pour augmenter son chiffre d’affaire
  • RENCONTRER
    les acteurs du secteur et retrouver ses partenaires
  • DISCUTER, ÉCHANGER
    et adopter des opportunités de développement pour votre commerce ou entreprise
  • DÉCOUVRIR LES INNOVATIONS
    et les nouvelles tendances du secteur de la fleuristerie
  • DÉVELOPPER
    votre créativité artistique

Commandez votre badge d’accès à l’événement

En tant que fleuriste, vous pouvez soutenir la recherche de la Sclérose en plaques

A l’occasion du salon, vous pourrez rencontrer les bénévoles de la Fondation ARSEP (Aide à la Recherche sur la Sclérose en Plaques) et découvrir comment participer à la campagne de collecte de dons en installant une tirelire sur le comptoir de votre point de vente et une affiche sur votre vitrine afin d’appeler votre clientèle à la générosité.

 

 

Pour + d’informations sur le Salon Flor Event, rendez-vous sur le site www.florevent.fr

Pour + d’informations sur l’ARSEP et l’opération Fête des Mères, rendez- vous sur le site www.arsep.org

Identifiez vos pertes énergie-matières -déchets-eau et réalisez des économies!

Bénéficiez d’ un accompagnement « TPE & PME GAGNANTES SUR TOUS LES COÛTS »!

Pourquoi ?

Un accompagnement proposé par l’ADEME et votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat pour identifier vos pertes énergie-matières-déchets-eau et vous proposer un plan d’actions pour les réduire et réaliser des économies.

80 % des entreprises peuvent économiser + 180 € par salarié en optimisant les flux énergie-matières-déchets-eau !

Pourquoi pas vous ?

Gaspillage évité = marge augmentée

Les modalités d’accompagnement :

Vous bénéficiez d’un accompagnement de 12 mois pour optimiser vos coûts.

Avec l’opération « TPE &PME gagnantes sur tous les coûts ! », vous vous engagez dans une démarche volontaire de 12 mois pendant lesquels vous allez bénéficier d’un accompagnement personnalisé pour réaliser rapidement des économies durables, en réduisant vos pertes en énergie, matière, déchets et eau.

Chaque étape est définie, l’accompagnement est continu.

Les engagements

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat s’engage à vous accompagner sur un an dans l’identification de gains économiques et la mise en œuvre du plan d’action.

Vous, entreprise, vous engagez à fournir les documents nécessaires dans les délais convenu avec votre conseiller (facture énergétiques, eau, déchets, matières premières …).

Toutes données fournies lors de l’accompagnement sont confidentielles.

Zoom sur l’accompagnement

Votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat assure votre accompagnement. Dès lors que vous validez avec nous des économies annuelles prévisionnelles supérieures à un minimum défini vous paierez un forfait. Sinon, notre réseau consulaire prendra en charge le coût de l’accompagnement.

Si l’économie minimum validée par l’entreprise est de 500 € HT/an, le forfait payé par l’entreprise à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat est de 250 €.

Votre contact

 

▪ Marianne Caritez – CMAI 33 Tél: 05 56 99 91 42- 06 07 987 822 marianne.caritez@artisanat-aquitaine.fr