Flash info
  • Votre CMA a rouvert ses portes au public, en respectant les gestes barrières. Le port du masque est obligatoire. En savoir plus

Déposer une annonce sur la plateforme Transentreprise

Description :

Afin de déposer votre annonce sur le site Transentreprise pour la vente de votre fonds de commerce et/ou des parts sociales de votre entreprise, vous complétez un formulaire détaillé :

  • champs numériques pour toutes les informations pratiques : nombre de salariés, chiffre d’affaires, surfaces, etc.,
  • zones de texte pour renseigner toutes les informations valorisantes pour votre entreprise.

Les repreneurs consultant le site et pouvant même se créer des alertes, seront informés de votre offre de cession, et votre CMA facilitera votre mise en relation.

D’une part toutes les annonces sont vérifiées et validées par les CCI et les CMA, gage de sérieux de votre entreprise et de votre annonce, et d’autre part, les repreneurs devant contacter la CMA avant d’être mis en relation avec vous, vous n’aurez que des candidats solides.

Objectifs :

  • Vous faire profiter de la plateforme nationale Transentreprise, fruit de la collaboration entre les CMA et les CCI et très bien placée dans les moteurs de recherche, afin de trouver des repreneurs ;
  • Vous mettre en contact avec les repreneurs intéressés, après nous être assurés qu’ils sont suffisamment légitimes.

Atouts :

  • Diffusion de votre annonce pendant 1 an sur le site : www.transentreprise.com ;
  • La CMA filtre les repreneurs pour ne vous mettre en contact qu’avec des candidats à la reprise sérieux.

Mise en relation cédant – repreneur

Description :

  • Lors d’un rendez-vous dans les locaux de votre CMA, vous exposez précisément à votre conseiller ce que vous recherchez ;
  • Ce dernier analyse votre demande en fonction de votre profil et prend acte de la cible entreprise que vous recherchez ;
  • Il vous propose alors des entreprises qui correspondent à vos critères.

Objectifs :

  • Dresser un profil type de l’entreprise que vous recherchez : bien déterminer le secteur d’activité, identifier la taille, le niveau de chiffre d’affaires, le nombre de salariés, le lieu géographique, etc. ;
  • Analyser vos capacités et vos contraintes ;
  • Vous fournir les coordonnées d’entreprises qui vous correspondent vraiment.

Atouts :

Vous bénéficiez d’un regard extérieur qui identifie parfaitement ce que vous recherchez, et du réseau de la CMA qui vous permettra de vous mettre en contact avec des entreprises qui correspondent réellement à votre cible.


Trouver une entreprise à reprendre avec TRANSENTREPRISE

Description :

Au cours de l’année 2018, le réseau Transentreprise a recensé 6 504 affaires à reprendre (93% d’entreprises en activité, 7% de droits au bail), ce qui représente 19 530 emplois, soit 3,7 personnes par entreprise. Pour la région Nouvelle Aquitaine, cela représentait 1 580 annonces.

La CMA met gratuitement à votre disposition la plateforme Internet de ce réseau recensant et centralisant ces annonces, afin de vous aider à trouver une entreprise à reprendre : https://www.transentreprise.com/

Que vous soyez porteur de projet souhaitant créer ou reprendre une entreprise, ou que vous soyez chef d’entreprise désirant vous développer, ce site vous permet de :

  • Rechercher une entreprise en fonction de différents critères précis : zone géographique, activité, taille, chiffre d’affaires, fourchette de prix souhaitée, effectifs, etc. ;
  • Créer un compte repreneur qui vous permet d’enregistrer vos critères de recherche, de vous abonner à un alerte mail, de retrouver vos offres favorites et d’accéder à l’historique de vos demandes de contact avec les diffuseurs d’annonces.

Objectifs :

  • Inciter à la reprise d’entreprise ;
  • Mettre en relation l’offre et la demande via une plateforme dédiée.

Atouts :

  • Un site national regroupant des entreprises à reprendre, qualifiées et accompagnées par les chambres consulaires (CCI ou CMA) ;
  • Un compte personnalisé qui permet de cibler aux mieux vos recherches.

Sachant que les avantages de la reprise sont appréciables :

  • fichier client existant,
  • outil de production en place,
  • compétences déjà acquises (salariés qualifiés).

Tout cela favorise :

  • un démarrage plus facile et plus serein,
  • une croissance externe plus rapide.

Le taux de survie des entreprises reprises est de 5 ans, et de 70% contre 50% pour les entreprises créées ex-nihilo.

Par ailleurs, le recul sur l’activité de l’entreprise reprise permet de lever des financements plus facilement si besoin (selon la santé financière de l’entreprise).

Inscription à la newsletter