7 janvier 2021

Dans le cadre de la crise sanitaire, la Métropole a mis en place plusieurs dispositifs d’aides financières pour vous aider à passer cette période difficile. Des fonds sont encore disponibles, ne passez pas à côté ! 

Vérifiez les conditions d’éligibilité, et faites votre demande dès à présent… 

FONDS DE SOUTIEN À LA TRÉSORERIE : pour toutes les entreprises non éligibles au fonds de solidarité national et créées avant le 30 septembre 2020  

Sont éligibles à ce dispositif les très petites entreprises, employant de 0 à 9 salariés (en équivalent temps plein – ETP) et justifiant d’une perte de chiffre d’affaires d’au-moins 30% à 49.99% entre novembre 2020 et novembre 2019 (ou 2018 au choix). Attention, un CA minimum de 1500€ net de taxes mensuel est demandé. 

L’aide métropolitaine consiste dans une subvention d’un montant forfaitaire de 1500€ par entreprise, bonifié à hauteur de 500€ par emploi (en ETP, hors dirigeants assimilés salariés, effectif cumulé si présence de plusieurs établissements). Cette aide est plafonnée à 6000€ par entreprise. 

Pour les jeunes entreprises créées entre le 1er décembre 2019 et le 30 septembre 2020, un régime forfaitaire de 1000€ sera appliqué quel que soit le nombre de salariés et sans justification de baisse de CA. 

Le versement de l’aide sera effectué en une seule fois, non renouvelable. 

Dépôt des dossiers jusqu’au 28 février 2021. 

FONDS D’AIDE AUX LOYERS ET À LA DIGITALISATION : pour les entreprises fermées administrativement en novembre et créées avant le 30 septembre 2020

Soit pour les entreprises artisanales : les activités d’esthétique, coiffure, photographe, toilettage et fleuriste.  

Pour ces deux fonds, une entreprise peut faire une demande pour chacun de ses établissements installés sur Bordeaux métropole (SIRET distincts). 

  • Le fonds d’aide aux loyers concerne les dépenses liées aux loyers hors charges, hors taxes dus par l’entreprise au titre du local exploité pour l’exercice de son activité principale, sur la période du 1er novembre au 31 décembre 2020. 

Une étude au cas-par-cas sera faite pour les entreprises ne faisant pas partie des activités citées ci-dessus mais exploitant une boutique et justifiant donc d’un bail commercial. 

Le montant de l’aide est plafonné en fonction du nombre de salariés de l’entreprise (et proratisé si le loyer est inférieur aux plafonds) : 1000€ maximum pour les entreprises de moins de 10 salariés, 1500€ maximum pour les entreprises de 10 à 49 salariés et 2000€ au-delà. 

Dépôt des dossiers jusqu’au 31 janvier 2021. 

  • Le fonds d’urgence à la digitalisation couvrira, par exemple, les frais d’inscription à une plateforme click and collect, les coûts de transaction ou de livraison restant à charge du commerçant, le recours à un prestataire pour augmenter sa visibilité, un investissement en matériel numérique, terminal de paiement, le recours à un photographe pour la mise en ligne et la vente de ses articles etc… 

D’un montant maximum de 1 500 €, cette aide prendra en compte les dépenses engagées entre le 1er novembre 2020 et le 31 décembre 2020, uniquement sur présentation de factures acquittées

Le montant de la subvention est calculé sur la base de 80% des dépenses éligibles avec un minimum d’investissement de 300€ HT (soit 240€ de subvention). L’aide maximale est de 1500€ (soit un montant de dépenses éligibles de 1875€ HT). 

Le versement de l’aide sera effectué en une seule fois, non renouvelable. 

Dépôt des dossiers jusqu’au 28 février 2021. 

Inscription à la newsletter